Un progres pour les voitures autonomes de Google.

Demain, les voitures autonomes de Google auront les moyens de parler aux piétons.

Des panneaux d’affichage interactifs pour vous dire que vous pouvez traverser, des haut-parleurs pour vous encourager à rester sur le trottoir… les voitures autonomes de Google communiqueront peut-être demain avec vous, autant pour votre sécurité que pour vous rassurer.

Le nez dans les étoiles ou les yeux rivés sur votre smartphone, vous avez bien dû, au moins une fois dans votre vie, risquer de finir sur un capot. L’inattention du piéton est plus souvent qu’à son tour la cause d’accident. Généralement, toutefois, tout se solde par un coup de klaxon furieux, un coup de frein violent et quelques noms d’oiseaux échangés de part et d’autre du pare-brise. Parfois, le drame est évité car le piéton lance un regard interrogateur au conducteur qui répond d’un hochement de tête bienveillant, et l’harmonie routière est ainsi respectée.

Des voitures qui en ont sur le capot

Demain, pourtant, avec l’arrivée des voitures autonomes, le piéton se retrouvera seul. Mais Google a évidemment prévu le coup et vient de se voir accorder un brevet, déposé en 2012, pour un système de communication entre une voiture sans conducteur et un piéton sans peur et sans reproche.

Des écrans, fixés sur le capot ou les portières du véhicule afficheront ainsi des messages à destination des humains alentour : « Stop », « Traversez », etc. Un ensemble d’informations routières qui permettront aux piétons de savoir ce que va faire la voiture.

Le brevet fait également état d’un système de haut-parleur qui servira à alerter les piétons : « Je passe » ou « Allez-y ». Rien n’est dit sur un éventuel sourire engageant. En revanche, le document parle d’une éventuelle main robotique ou d’un œil pour que celui ou celle qui s’apprête à traverser ait bien conscience que la voiture autonome l’a vu.

On est impatient de voir le système à l’œuvre, l’étendue de la variété des messages affichés et éventuellement la surprise des piétons. Quoi qu’il en soit, cette solution n’est a priori pas vitale : les voitures autonomes du géant américain ont roulé plus de 160 000 Km sans écraser aucun piéton. Mais Google a bien raison de prendre des précautions. Cette technologie a fait ses preuves en termes de sécurité mais impliquera malgré tout une véritable révolution au quotidien. Mieux vaut faire en sorte que ces voitures autonomes s’intègrent le mieux possible dans nos vies.

En revanche, le brevet de Google ne parle pas d’un panneau fixé tout en bas du pare-choc sur lequel serait écrit : « Si vous pouvez lire ça, c’est que vous êtes trop près ».

Source :
The Washington Post
01net.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s